Conseils d’entraînement SlamGolf

Vous trouverez ci-dessous une liste de conseils que nous alimenterons régulièrement. Avant vos entraînements, il est important de consulter votre pro pour être sûr de faire les mouvements justes. Il sera aussi à même de définir quelques exercices adaptés qui vous aiderons à progresser plus rapidement.

Si vous aussi, vous aimeriez partager quelques conseils d’entraînement, astuces de golf, qui fonctionnent pour vous, écrivez-nous et nous serons ravis de les publier sur notre blog.

 

Conseil n°1 : Entraînez-vous avec un but

Comme pour de nombreuses disciplines, pour progresser au golf il vous faudra être méthodique et patient.

  1. Fixez-vous des objectifs réalisables

Avant l’entraînement ayez déjà quelques objectifs en tête. Ceux-ci seront fixés en fonction de plusieurs paramètres tels que vos points de progression, le temps et le matériel (clubs, aire d’entraînement) dont vous disposez. On ne le dira jamais assez, mieux vaut se concentrer sur un seul aspect du jeu (par ex. une bonne session de putting) que d’essayer de tout travailler à la hâte (putting, bunker, driver, etc…).

Une fois que vous avez défini votre programme du jour, soyez un peu plus précis au niveau des exercices. Si vous travaillez votre petit jeu vous pourriez par exemple peaufiner votre technique d’approche roulée autour du green. Faites une dizaine de coups, observez bien ce qui fonctionne et les points à corriger (tir gratté, poids du corps etc…) et recommencez jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat.

Le golf étant une activité très chronophage, tentez dans la mesure du possible de vous entraîner durant votre temps libre (chez vous, au bureau). Un bon tapis de putting et un panier de chipping s’installent rapidement et vous permettront de travailler vos fondamentaux à tout moment.

  1. Entraînez-vous sous pression

On l’a tous remarqué, à l’entraînement on est fluide dans nos mouvements et on réussit de jolis coups mais une fois sur le parcours c’est une autre histoire !

En situation réelle de jeu (surtout lors de compétitions), on est souvent plus crispé que sur le practice ce qui peut influer négativement sur notre jeu et moral.

L’idée est donc de vous entraîner dans des conditions aussi proches que celles du parcours. Voici quelques astuces :

  • Inclure une contrainte de temps avant vos coups : essayer de réduire autant que possible le temps alloué à votre routine de jeu depuis la prise d’information (distance, lie etc…) jusqu’à l’exécution du coup. Cela vous permettra de bien vous concentrer sur l’objectif et surtout de passer moins de temps à réfléchir à votre grip, stance etc…
  • Fixez-vous des challenges individuels, par exemple de taper 5 putts longs avec pour objectif d’arriver à moins de 30 cm du trou. Si vous en râtez un, recommencez et ce jusqu’à ce que vous réussissiez 5 coups d’affilé !
  • Vous pouvez également faire des concours de précision avec des amis. Essayer d’inclure un enjeu assez important pour mettre un peu de pression (pariez un bon repas, fixez un gage…).
  1. Travaillez les coups difficiles

L’entraînement est le moment idéal pour sortir de votre zone de confort en choisissant des coups difficiles. On parle ici des coups qui nous pénalisent souvent sur le parcours :

  • Sorties de bunkers
  • Coups en pente
  • Balle dans le rough, logée dans un divot (ou un trou)
  • Une approche par-dessus un obstacle
  • Fer long avec vent puissant

Essayez autant que possible de travailler ces coups difficiles à l’entraînement ; cela vous permettra d’augmenter votre capital confiance en conditions de jeu et de baisser votre carte de score.